Cultural Encounters in a Global World

Guilherme Azevedo
Management, McGill University - CANADA, 2010
May, 2010
 
Doctorate thesis
http://www.collectionscanada.gc.ca/obj/thesescanada/vol2/qmm/tc-qmm-96943.pdf3.pdf
 

Abstract

This thesis aims to shed new light on how globalization transforms cultures within and around organizations. It considers cultures mainly as patterns of meanings embodied in systems of symbols and it adopts a cultural perspective where globalization is perceived as the intensification of worldwide interconnections that generates new frequencies, intensities, and types of cultural encounters.The first chapter of the thesis defines its design and presents literature reviews on culture, globalization, and cultural encounters.The four central chapters present four studies that address organizational and societal levels of analysis and combine two investigative approaches: studies of "cultural encounters" and of "encountering cultures."More specifically, the first
study reviews some anthropological perspectives on globalization and analyzes cases of societal cultures disturbed by globalization - cultural encounters in societies. The second study investigates the formation of organizational cultures in multicultural contexts through the case of Brazilian managers working in China -cultural encounters in organizations. The third study draws from an eclectic set of secondary sources to build a cultural interpretation of the Portuguese national culture - an encountering culture at the societal level. And the fourth study uses ethnographic methods applied to organizational studies to examine the ontological basis of a missionary organization - an encountering culture at the organizational level.The final chapter of the thesis integrates the conclusions of the four studies and answers the research question by assessing the impacts of globalization on the four elements that have been identified as fundamental to define basic attributes of a culture. In summation, globalization: (1) multiplies cultural boundaries, creating new cultural others; (2) accelerates the rhythm of cultural development, reducing its connection to the past; (3) challenges the way cultures function by changing the way social environments are transformed by cultures; and (4) resets the cultural past by renewing the repertoires of the guiding mythologies of a culture.Cette thèse a pour objectif de mettre en lumière la façon dont la mondialisation transforme les cultures à l'intérieur même et autour des organisations. Ici, les cultures sont considérées principalement comme des patrons de significations inscrits dans des systèmes de symboles et, en adoptant une perspective culturelle, la mondialisation est perçue comme l'intensification des interconnexions dans toute la planète qui produisent de nouvelles fréquences, intensités et types de rencontres culturelles.Le premier chapitre définit le plan de la thèse et présente une revue de littérature sur la culture, la mondialisation et les rencontres culturelles.Les quatre chapitres centraux présentent quatre études qui combinent les niveaux d'analyse des organisations et des sociétés et deux démarches d'investigation : "l'étude de cultures de rencontre" et "l'étude de rencontres culturelles".Plus spécifiquement, la première étude propose une révision de certaines perspectives anthropologiques sur la mondialisation et analysedes cas de cultures de société affectées par la mondialisation - des rencontres culturelles au niveau des sociétés. La deuxième étude, à partir d'une étude de cas de managers brésiliens travaillant en Chine, traite de la formation des cultures organisationnelles dans des contextes multiculturels - des rencontres culturelles au niveau des organisations. La troisième étude utilise un ensemble éclectique de sources secondaires pour bâtir une interprétation de la culture nationale portugaise - culture de rencontre au niveau des sociétés. Enfin, la quatrième étude utilise des méthodes ethnographiques appliquées aux études organisationnelles afin d'examiner les bases ontologiques d'une association dite missionnaire - culture de rencontre au niveau des organisations.Le chapitre final de la thèse intègre les résultats des quatre études et répond à la question de recherche en évaluant l'impact de la mondialisation sur quatre
éléments qui ont été identifiés comme étant fondamentaux pour définir des caractéristiques fondamentales d'une culture. En bref, la mondialisation : (1) multiplie les frontières culturelles en créant de nouveaux autres culturels; (2) accélère le rythme du développement des cultures en réduisant les connections avec le passé ; (3) confronte le fonctionnement des cultures en modifiant la façon dont les environnements sociaux sont transformés par les cultures; et (4) réinitialise le passé culturel en renouvelant les répertoires des mythologies qui guident les cultures.